Le clocher

L’état de l’actuel clocher réparé en 1892, dont la charpente à déjà été remaniée par le remplacement de sa toiture en dôme par une toiture à pans carrés après la seconde guerre mondiale, est catastrophique, la charpente est pourrie à plusieurs endroits, les principaux assemblages ont rompu.

Le manque d’étanchéité a laissé entrer la pluie dans le clocher allant jusqu’à couper en deux certaines poutres aboutissant à l »étaiement complet du clocher en 1985. Les quatres poutres sommières (Les poutres supportant l’ensemble du clocher) sont eventrées et leurs extrémités encastrées dans les murs ont pourri. Par conséquent, toute sa charge s’est reportée sur les maçonneries intérieures causant des fissures importantes dans l’édifice qui a dû être étayé à son tour en 1991.

Les plafonds sont vermoulus et une poutre supportant une des deux cloches (muettes depuis des années) est eventrée, laissant craindre sa chute.

Le lanterneau du clocher, menacé d »effondrement par le pourrissement de ses poteaux, a été déposé en 2003; il gît désormais à côté de l’église.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *