La seconde phase de travaux est terminée !

L’église Saint-Bénigne vient d’achever la seconde phase de sa restauration générale. Démarrés en février dernier sous la maîtrise d’œuvre de l’agence ACV Architecte, les travaux ont consisté en la restauration de la charpente et de la couverture de la sacristie, l’enlèvement des gravats laissés dans les combles depuis de nombreuses années et la consolidation des voûtes. Enfin, les vitraux anciens ont été restaurés et trois nouveaux ont été installés. Ces derniers sont l’œuvre de la Manufacture troyenne Vincent-Petit. Formant une synthèse très réussie entre le passé et le présent de l’édifice, ils s’intègrent parfaitement dans le bâti ancien et viennent mettre en lumière les décors peints intérieurs.

L’église était une nouvelle fois ouverte à l’occasion des Journées du patrimoine et de nombreux visiteurs ont pu ainsi admirer les travaux réalisés expliqués par les bénévoles des Amis de la restauration de l’église de Domblain (ARED). L’objectif de l’association est désormais de faire vivre cet endroit au travers d’évènements culturels où la population pourrait se retrouver dans la bonne humeur.

C’est une nouvelle étape franchie pour ce monument des XIIIe et XVe siècles qui retrouve peu à peu ses lettres de noblesse après une première tranche de travaux entre 2012 et 2014 qui connut un incendie dévastateur peu avant son commencement. Projet de longue haleine, il est rendu possible par le concours de l’État, de la Région Grand Est, du Département de la Haute-Marne, de la Mission Bern, de l’association des Amis de l’église et bien sûr de tous ceux qui soutiennent de près ou de loin ce projet. Dans nos villages, nos églises sont des témoins d’histoire mais aussi des éléments importants du cadre de vie, vecteur d’attractivité. Nous avons le devoir de les entretenir et de les transmettre à ceux qui nous suivront.

Une souscription ouverte pour sauver les retables

L’association a ouvert une souscription auprès de la Fondation du Patrimoine en vue de réunir les fonds nécessaires pour restaurer les deux retables du XVIIIe siècle abrités dans l’église :

https://www.fondation-patrimoine.org/les-projets/retable-domblain

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + un =